Non classé

Loving me..Loving you too!

IMG_8208.JPGJe me suis donné toutes les échéances pour ne pas écrire cette publication je m’étais dit que l’écrire formellement risquerait probablement de jeter un sort à cette histoire toute fraiche mais en même temps si riche. Mon manuscrit est prêt ! Et je tergiverse avant de le soumettre à l’éditeur pour avoir son avis, deux semaines ça doit être long non ? J’ai reçu un bon feedback des pré-lectures. Certains auraient voulu une histoire plus longue mais moi je suis plutôt histoire courte sans intrigues trop corsées, des histoires qui parlent de nous, de vous ou de moi. Des histoires banales au premier regard mais si riches en leçons de vie. J’imagine ce qu’un parent doit ressentir le premier jour à la maternelle : une sensation entre le ravissement d’avoir un peu de temps pour soi et l’inquiétude concernant les petites habitudes de son nourisson.Du stress en permanence et des remises en question perpétuelles. Des fois que je presserais le bouton EFFACER de mon clavier et tout serait comme avant (mais non le manuscrit est sur tous mes clouds et il existe une copie en sécurité chez quelqu’un).

Je suis aussi excité, ce n’est pas ma première publication mais c’est la première fois que j’en fais une aussi sérieuse sans main pour censurer mes mots. Comme un grand quoi ! Et puis il y a cette histoire d’amour dans laquelle je me suis embarqué en emportant mon cerveau avec moi. Une belle dose de SAPIO-SEXUALITÉ, oui en deux mots puisque des deux côtés je suis comblé :son intelligence est aussi belle que ses prouesses euh oui il y a des enfants qui lisent je devrais calmer mes ardeurs et revenir aux choses plus pudiques.

Bon oui pour la vérité et pour l’histoire mwen pat vòlè menaj lòt la. Je n’ai pas fait mon enfant gâté et je suis resté dans les limites cordiales de l’amitié et je ne regrette pas le concours de circonstances qui a permis que je rencontre J. et qu’entre nous ça ait collé si vite et si bien.

Je ne lui ferai pas de déclarations aussi présomptueuses que celle de mon histoire précédente. J’ai retenu la leçon et je prends les choses un jour à la fois. Il n’y a pas d’histoire parfaite, tous les beaux sourires cachent parfois une désespérance proche du suicide et je demande pardon si j’ai laissé penser à certaines personnes que ma vie était parfaite, mieux que la leur. Non ma vie est tout aussi merdique que la vôtre, c’est juste qu’à force de sourire tout le temps c’est devenu un réflexe de protection contre les « Tu dois être fort, met gason sou ou, Dieu y pourvoira etc ».Tu es tellement habitué à aller bien pour les autres que tu t’oublies et que tu n’entends pas sonner ta propre sonnette d’alarme. Je suis fort pour passer du coq à l’âne mais en écrivant  je me suis soudainement rendu compte que moi aussi je jouais le jeu que la société voulait que je joue : tout va bien Madame la Marquise.Et fort souvent tout va mal, tout part en couille et tu te dis qu’un peu d’aide te ferait du bien mais en même temps tu sais que tu ne seras pas compris et tu t’enfonces encore plus avant de te relever pour continuer la vie sinon c’est elle qui continue sans toi. Je  redemande pardon sincèrement à toutes les personnes qui ont cru que je ne connaissais pas ces moments-là. On tombe tous un jour le plus important est de se relever à son rythme pas au rythme qu’on nous impose…Pardon !

Et à Toi que j’aime tendrement sans réserve, sans faux-semblants et sans peur du lendemain. Toi qui connais mes faiblesses,toi à qui je parlerai désormais les jours où ça ira moins bien.Notre rencontre a changé tous mes plans de célibataire et je ne peux que te remercier.

Amoureusement tient,

Georges

 

PS: Avez vous vu les photos « Limye Rouj »? Sinon je suis sur instagram : @fotografgio

Publicités
humeur·Non classé

Sexfriend

Copyrights:Google

Sexfriend : Nom commun, masculin et féminin: Se dit de cette personne bien intentionnée qui nous dépanne de temps à autre durant les périodes de disette émotionnelle et sexuelle avec qui vous avez une entente tacite. Ne pas confondre avec le coup d’un soir qu’on ne rappelle pas voire même qu’on oublie une fois notre coup tiré.

Le SEXFRIEND(SF)est une activité plus ou moins lucrative ne feignez pas la surprise, on a presque tous eu quelqu’un dans nos vies qui facturait ses visites comme si bon le plaisir était pour vous et que elle ou il donnait une prestation digne de ce nom. Allez savoir d’où vient cette idée saugrenue mais il est démontré qu’une fois sur trois SF est un ex/une connaissance et dans le pire des cas un/une collègue. Je ne peux malheureusement pas trouver la dite preuve parce qu’il est 4h du mat lorsque j’écris ce texte et entre toutes les tâches que je vois à mon agenda je suis pratiquement certain qu’à un moment ça va partir en couille et que je maudirai toute la caféine que j’ai consommé mais bon que voulez-vous ?Revenons surtout au sujet principal de notre histoire les enfants :SEXFRIEND !Initialement je voulais vous faire une liste genre magasine mais je préfère répondre à certaines questions.

OUI. Si vous êtes célibataire, vacciné ( e ),en bonne santé et que dans la tête tout va bien et surtout que vous n’entretenez pas la flamme de qui que ce soit il vous faut un sexfriend parce qu’entre nous avoir quelqu’un sans chichi qui vous dépanne en weekend ou un de ces soirs qui ramasse ses affaires après et surtout qui vous laisse en extase est plus que necessaire.OUI il faut respecter SF parce que c’est fort probablement ce mec ou cette fille que vous avez longtemps friendzoné qui vous dépanne et puis bon on est pas sauvage et le respect et la politesse ne passeront jamais de mode.

NON. On ne présente pas (SF) aux amis, à la famille premièrement parce que ce n’est pas un trophée ou une nouvelle acquisition et parce que SF n’est pas un statut officiel ensuite vous ne voulez pas que les parents ou les bons amis vous demandent de ses nouvelles surtout lorsque vous etes célibataire depuis un certain temps et que le monde désespère de vous voir caser.

OUI.Je pense important de définir le type de relation,les règles au préalable ben oui parce qu’il y a eu des antécédents dans des couples que j’ai fréquentés et que vous ne voulez pas avoir le très tentant titre de bourreau des cœurs mais plus sérieusement parce qu’un engagement entre adultes doit être défini en bonne et due forme pour qu’à la fin personne ne se sente lésé.

OUI. Tests de routine, VIH et RPR(le test pour la syphilis) parce que vous ne voulez pas tomber malade ou vice versa. Rassurer son partenaire sur son statut sérologique reste un geste responsable.

OUI. Il faut prêter attention aux signes que la relation devient trop sérieuse et si vous passez à autre chose n’abandonnez pas SF comme la chaussette en boule qui tombe toujours à côté de mon panier à linge(dans ma tête je suis un as du lancer franc)

Tous ces conseils sont optionnels mais je sais d’expérience comment une relation sans lendemain peut se compliquer et comme il vaut mieux tard que jamais je demande pardon à toutes ces personnes que mon immaturité communicationnelle a dû blesser et je sais qu’au fond de moi vous aussi vous demandez pardon, en plein carême le bon catho que je suis vous pardonne même si au fond je vous ai enterré plus d’une fois. La vie est courte recrutez donc un sexfriend l’essayer c’est l’adopter (je ne sais plus qui a dit cette phrase mais elle n’est pas unanime) c’est presque le weekend amusez-vous bien et soyez sage !

Non classé

Je ne veux pas grandir!

Tout le monde me demande ce qui arrive à Mon Grain de Sel, je suis désolé de vous avoir faussé compagnie pendant un certain temps mais M. et moi, nous sommes de retour à nos facs respectives sans compter les activités en dehors des études qui bouffent notre temps. NON il n’y a pas eu rupture, tout va bien dans le meilleur des mondes et je promets solennellement de ne plus vous laisser aussi longtemps sans nouvelles. Alors du coupe je partage un petit souci avec vous.

Je me suis posé la question plusieurs fois. Comment j’allais aborder mon problème, un très grave problème… Je suis sûr que vous voulez tous savoir de quoi je parle n’est-ce pas? Ensuite vous me répondrez que vous êtes passé par là aussi. Zut !!!

Mon problème il est d’ordre numéral (oui les chiffres) ! Bon d’accord, j’ai 27 ans depuis le 22 aout mais ça vous le saviez déjà j’imagine. Mes amis commencent à m’envoyer des invitations à leur mariage, au baptême de leurs enfants et dans le pire des cas à la première communion de ces derniers. Jusqu’ici ça va, ben voilà mon problème c’est que je refuse de grandir. Ce n’est pas une métaphore je refuse VRAIMENT de grandir ! J’ai récemment eu à faire le calcul des factures à payer pour le mois je me suis mis à rire, bon c’est vrai que je ris tout le temps des obligations de la vie d’adulte parce que je préfère en rire que de me faire des insomnies.

J’ai récemment rencontré une amie de la famille qui au lieu de me dire à quel point j’avais bonne mine m’a déclaré de but en blanc :

-Il faut que tu aies un enfant à ton âge !!!

En temps normal, j’aurais rétorqué. Puisque sa progéniture à elle est plus nombreuse et plus âgée que moi,je me suis contenté de sourire et je lui ai sorti le blabla habituel : je ne suis pas encore prêt, je cherche encore la future mère de mes enfants etc. Toute cette mise en scène a duré probablement 15 minutes et j’ai maudit tous ces chauffeurs qui laissent leurs bureaux avant 16h.Lorsqu’elle est descendue du bus je n’ai franchement pas regretté son absence puisque les passagers derrière moi avaient commencé un débat sur l’âge idéal pour avoir un enfant.Moi,il ne faut pas me saouler avec ces histoires, je sais déjà que je veux des enfants  et je me suis fixé certains objectifs avant d’en avoir comme par exemple obtenir mon master.

Je comprends l’inquiétude de certains(les parents surtout) concernant l’absence d’enfants dans notre paysage mais bon on va être réaliste, nous ne sommes plus dans les années 80-90 où la vie n’était pas aussi chère qu’aujourd’hui, je rêve d’une belle maison près de la plage mais lorsque j’ai contacté mon banquier j’ai réalisé que je devrais travailler comme un damné le reste de ma vie pour rembourser intégralement l’emprunt  que la banque me ferait. J’étudie et je travaille en même temps, parfois il m’est difficile de garder l’équilibre dans mes horaires ellt dans mes relations humaines.En plus de ne pas savoir comment élever des enfants en Haïti .Je sais que mon histoire doit vous paraitre assez banale, puisque tôt ou tard toutes les personnes de mon âge pas encore casée ont droit au petit questionnaires, et je plains les femmes qui sont pratiquement harcelées pour savoir quand est-ce qu’elles seront prêtes à enfanter.De vous à moi,les enfants viendront lorsque nous serons prêts,merci  chère société de vous inquiéter de notre sort mais nous sommes suffisamment vieux pour établir notre propre timing de procréation !

Non classé

LA LISTE PRE-IRMA

Irma, plus coriace que son cousin Matthieu, la dame promet d’être endiablée durant son passage. Hier au supermarché j’ai réalisé que certaines personnes avaient pris au mot les nombreux avertissements diffusés en boucle via les réseaux sociaux : plus de pain car denrée non périssable par excellence(mais il devient vert après un temps non beurk).

Je regardais ma liste, une toute petite liste de jeune personne vivant seul dans une grande maison et je me suis mis à rêver de la liste idéale pour quelqu’un de ma tranche d’âge pendant que la ligne longue comme un jour sans pain, littéralement non. Et donc voilà ma liste plus ou moins imaginaire et je vous avertit déjà qu’elle n’engage que l’auteur du post et les gens qui se reconnaitront n’auront qu’à me remercier en privé( j’accepte cash, chèque et les cartes de crédit).

La Liste

1-BAE dans mon cas ce sera Boobie

Oui je place l’être aimé en première position parce que rien ne vaut un manteau humain durant les périodes de grand froid et les catastrophes naturelles, et surtout parce que je voudrais vraiment que M.se décide à venir me rejoindre cet aprèm snif snif je vais avoir froid moi.

2-Des préservatifs

Ben oui parce que personnellement des enfants je n’en veux pas dans l’immédiat et probablement parce que vous serez avec un partenaire pour vous réchauffez et que les enfants et les IST ne sont pas un truc à prendre à la légère

3-De la nourriture non périssable et de l’eau potable

Parce que Food is Bae (allo Stevenson !) et que vous ne voulez pas mourir déshydrater !

4-Du café et du thé

Pour vous réchauffez si vous êtes seul chez vous et surtout parce que ce sont des denrées qui se partagent facilement.

5-Du gaz propane

Pour ceux qui ont un four chez eux et qui savent cuisiner et aussi pour ceux qui peuvent faire bouillir des pâtes et cuire un œuf.

6-Des allumettes,des bougies,des piles électriques,une lampe torche

Le temps est couvert, et par mesure de précaution l’électricité sera coupée (mezanmi se pa komsi nou konn gen kouran pase sa tou) il vous faudra une source de lumière pour vous déplacer dans la maison ou l’espace dans lequel vous serez.

7-De l’alcool !

Et oui  en septième position, sept le chiffre parfait ! Hier j’étais ravi de voir que je n’étais pas le seul à faire le plein d’alcool : dans mon cas du vin (3 bouteilles) et du rhum. Mais ne vous gênez pas ! Approvisionnez-vous en alcool de votre choix je dis toujours qu’on en a jamais assez.

Mais bon trêve de plaisanterie ! Je vous prie de bien vouloir prendre au sérieux tous les avertissements que la presse que votre entourage vous donneront. Irma est un ouragan de catégorie 5 et il est imprudent de sous-estimer les impacts du dit cyclone

De vous à moi « Prekosyon pa kapon » restez au chaud et après le passage d’Irma soyez disposés à venir en aide à ceux qui auront été victimes de ses frasques.

 

PS :Je vous laisse en copie les numéro d’urgence.

Téléphone des Commissariat ou sous Commissariat de Port-au-Prince
Appelez en cas d’urgence.
1-Carrefour Tel: 38161111
2-Martissant Tel: 37177070
3-Port au prince Tel: 39421111
4-Delmas 3 Tel:33309191
5-Delmas 33 Tel: 38241111
6-Delmas 62 Tel: 37040475
7-Pétionville Tel: 37150163
8-Calvaire Tel: 33308737 9-Vivy Michell Tel: 36849123
10-Pernier Tel: 36465656
11-Crois des bouquets Tel: 38261111
12-Cazeau Tel: 22282213/ 37725360
13-Bon repos Tel: 48341964
14-Canaan Tel: 37837765
15-Duvivier Tel: 38470301
16-Morne a Cabrit Tel: 33306860
17-Cro Tel: 38361111/22241111
18-Base DDO Tel: 38201111/38211111
19-Cimo Tel: 38221111
20-UDMO Tel:  33361313

Non classé

Chapitre 28

Travailler sur soi c’est un mal nécessaire

Il y a un an jour pour jour si je ne n’abuse j’annonçais sous forme de bilan ce que j’avais retenu et gagné de mes 26 ans et j’anticipais mes 27 ans et bien mesdames et messieurs laissez-moi vous dire que le cher Gio il a merdé.Oui j’ai merdé sur toute la ligne et je n’en suis pas fier.

J’ai surtout merdé financièrement, à force de compenser mon mal être par des dépenses discutables je me suis retrouvé dans le rouge plus d’une fois et il faut dire que j’avais tout vu venir. Les finances et moi ça fait pas bon ménage il aurait fallu que quelqu’un me prenne la main et me guide à travers ce dédale de la vie adulte. J’ai aussi piqué des crises lorsque certaines personnes mal intentionnées ont pris le malin plaisir à retarder leur paiement alors que la facture mentionnait lisiblement (j’utilise une police 14) la date de paiement. Je me suis discipliné et je me promets que plus jamais je ne serai dans le rouge par négligence ou par la faute de quelqu’un.

J’ai laissé filer M. je l’aimais bien mon tendre amour mais son mutisme et mon train de vie ont eu raison de nous. J’aurais pu lui donner tous les torts mais je n’ai pas de ressentiments puisque nous avons vécu les six plus beaux mois de mon parcours amoureux. Nous aurions pu recoller les morceaux mais tellement d’eau a coulé sous nos ponts que je suis certain que nous avons eu le temps de grandir et que nos objectifs ne sont plus les mêmes. J’ai eu la folle envie de jouer les fauteurs de trouble dans un couple mais je me suis pris une belle baffe sous forme de refus poli de déroger à certains pricipes, j’ai été friendzoné comme on dit. On va prier fort pour que je tombe amoureux à nouveau et que ce soit finalement mon âme-sœur. Mais au cours du processus j’ai aussi rencontré des personnes formidables qui rendent la vie moins dure aussi, on ne va pas jouer les ingrats. Je crois que les épreuves m’ont permis de consolider des amitiés vieilles comme Mathusalem et de mettre de côté la mauvaise herbe.

J’ai pardonné à mon cousin tous les torts que sa présence dans ma vie avait causés et je pense que sur son lit de mort il est parti serein.

Est-ce que j’ai retenu les leçons ? Certaines mieux que d’autres mais j’ai surtout accepté que la vie était courte et qu’il nous fallait apprendre à la respecter. J’ai encore beaucoup de travail à faire sur ma personne pour devenir une meilleure version de la personne que j’étais hier et une moins bonne que celle que je serai demain. J’aurai fini ce post avant minuit mais avant de partir siroter mon champagne (que je ne négocie pas d’ailleurs) je voudrais vous rappeler à tous que la meilleure façon d’être mal dans sa peau est de se comparer aux autres et aussi qu’il nous faut compter plus souvent ce que nous avons que ce que nous n’avons pas.

Je passe à mon chapitre 28, calme et serein parce que même si je ne sais pas de ce que la vie sera faite je crois fermement qu’elle sera meilleure. Je suis riche grâce à l’amour que toutes ces personnes qui font partie de ma vie me donnent. Je suis riche parce que j’ai vécu et que je me suis cassé la gueule. Oui j’ai pleuré lorsque j’ai reçu tout cet amour ! Après tout un anniversaire ça s’arrose !

Ban m lajwa

Voye lajwa papa.

Non classé

Je ne vous oublie pas!

Ouf !Enfin un peu de temps à moi (techniquement c’est faux j’ai des centaines de pages de travaux à lire et à produire).Je devrais me justifier avec un peu plus qu’une phrase mais ma carrière d’artiste multitâche est vraiment en conflit avec ma carrière d’étudiant pas si studieux que ça !

J’ai imaginé des dizaines d’intro hétéroclites pour me faire pardonner mais la vie est ce qu’elle est, dès que tu t’accordes une petite pause, le genre une semaine à toi, les factures et le temps arrivent à la vitesse grand V et les deux semaines prévues deviennent deux mois ou presque. Je me payais un petit burn-out et j’avais aussi un petit chagrin d’amour parce que je voulais bien reprendre les choses où nous les avions laissées M. et moi, malheureusement nous n’avons pas trouvé d’accord et je me suis à nouveau seul et désemparé (bonjour la déprime).Je vous demande pardon surtout à ceux et celles qui ont pris le temps de me demander de mes nouvelles pendant ma longue absence.

J’ai souvent besoin d’hiberner pour faire le point parce que voyez-vous j’ai merdé à certains niveaux et lorsque je prends le temps de repenser à ces actions je réalise que j’aurais pu mieux faire parce je savais qu’au fond il n’y aurait rien de bon si on partait sur cette base.

Mes productions littéraires sont surtout pédagogiques, je suis à ce tournant du semestre où tu deviens esclave de ton ordi et de la bibliographie que tu aurais dû consulter en début d’année j’ai malgré tout trouvé le temps pour un nouvel amour (Li gen menaj men ki mele m) et l’écriture du livre que vous demandez sans arrêt si on prend en compte la mise en page on va dire que je suis plutôt bien avancé et on va croiser le doigts pour que je finisse la rédaction d’ici octobre question de vous offrir un beau cadeau de fin d’année. Ceci étant dit je serai moins présent que d’habitude mais je ferai l’effort de vous garder au courant de l’évolution du livre et du crush.Pour vous récompenser de votre patience et de votre fidélité je publie ci-dessous un passage de votre prochain livre de chevet :

« Je ne voulais pas entendre ces discours surfaits que les professeurs vous rabâchaient en veux-tu en voilà. Je ne serais pas une femme soumise, je savais déjà à l’époque qu’aucun homme n’était vraiment à soi, nous étions légion ces femmes qui vivaient en copropriété avec nos maris :la journée ils appartenaient au bureau et à la maitresse et le soir ils rentraient nous retrouver. »

humeur·Maman

Un je t’aime pour ma maman et pour la vôtre…

Je vais bientôt avoir 28 ans, 28 années de ce combat avec la vie et Dieu seul sait combien de fois je me suis cassé la gueule et ce n’est pas demain que ce sera la fin de tout ça.

Le chiffre 28 ne me fait pas particulièrement peur au contraire je crois que c’est l’année de bonification afin de faire le grand saut dans la trentaine et atterrir sur ses deux pieds.

Même si mon année a plutôt mal commencé, je me tire tant bien que mal de ces situations plutôt désagréables dans laquelle la vie et certains de mes choix m’ont mises jusqu’à présent. Je n’ai pourtant jamais été aussi épanoui et les projets sur lesquels je travaille me feront tôt ou tard sortir de ma zone de confort. Je me suis jeté à l’eau et je reviendrai probablement les mains pleines.

Ce qui m’a toujours flanqué la trouille : perdre mes parents. Je sais que c’est dans l’ordre des choses et comme disait maman : « Pito se mwen,se pa ou ».

J’y ai repensé cette semaine, il y a quelques jours des amis que j’aime bien ont dit au revoir chacun de son côté à un parent. On a beau avoir tout ce qu’on peut imaginer on se retrouve toujours aussi impuissant devant la mort de ses parents et c’est vraiment à ce moment-là que s’arrête l’enfance.

C’est la première grosse gifle de la vie !
Nous sommes tous exposés à la fuite du temps, inévitablement et nos moments avec ceux que nous aimons sont beaucoup trop fugaces.

Profitez donc de ceux que vous aimez, redites-leur à quel point leur présence illumine votre quotidien.

La vie est pleine de surprises, je revois la chambre de maman, sa main sur la mienne et la douce chaleur de ce contact. Elle avait les yeux tristes au dernier moment mais trouvait toujours la force de répondre à mes déclarations d’amour.

J’ai le cœur gros en écrivant ces mots, parce que malgré tout ce qu’on raconte on ne les oublie pas, on ne les oublie jamais et même si on le pouvait je ne crois pas que je voudrais oublier toutes ces années d’amour.
Je vais avoir 28 ans et j’ai vraiment une humeur de merde ces jours-ci en dehors de la vie d’adulte et de tout le tralala qui vient avec, j’ai pensé au sourire de ma maman, à son regard bienveillant sur moi et à sa voix qui hurlait toutes les fois où je ne répondais pas au téléphone. J’ai pensé à tout cela et je me suis senti tout nu et j’ai eu mal, très mal. J’ai pleuré sur tout et sur rien, tous les prétextes étaient bons : le regard

des autres, la condescendance familiale, le père distant ou mes choix amoureux discutables oh des larmes j’en ai versé ces jours-ci.

Je sais que tout finira par aller mieux, j’ai reçu tant d’amour virtuellement que si chaque mot était un billet de 100 je serais devenu l’homme le plus riche du monde ce jour.

Je vais avoir 28 ans et pourtant dimanche mon cœur ne sera qu’avec ma maman là où elle est, je lui murmurerai un je t’aime parce qu’il n’y a pas d’âge pour dire je t’aime à sa ma maman vivante ou pas.

Si vous avez le bonheur d’avoir la vôtre à vos côtés dites-lui je t’aime !

Non classé

Mon grain de sel:1 an 1 jour

wp-image--1429317710

J’ai toujours pensé qu’être auteur était la carrière parfaite, petit déjà je m’entrainais à inventer des histoires, des contes de fées où les héros étaient sauvés par leur maman qui foutaient la raclée de leur vie aux dragons et autres monstres du genre avec un mythique ceinturon qui ressemblait à s’y méprendre à celui de ma maman (rires).J’ai fait mes premiers dans la poésie et c’est jusqu’à présent un de mes genres préférés, j’ai aussi écrit des nouvelles et je me suis même fait punir pour avoir écrit une histoire érotique assez pimentée, comme quoi les ado ne doivent pas parler de sexe. L’écriture comme thérapie, l’écriture comme expression artistique : pour raconter (Lou et Nayah par exemple) pour faire rire (Lalo Stevenson mon frèranm) ou tout simplement pour dire qu’on écrit. L’écriture comme arme hier, aujourd’hui et demain. Je pourrais m’étendre mais mes mots ne seraient pas assez nombreux.

Il parait qu’il faut que je vous raconte une histoire malgré le fait que mon inspiration soit restée quelque part au milieu de 80 heures de travail cette semaine. J’ai repensé ce billet plusieurs fois, en particulier parce que j’ai été interrompu plusieurs fois ou pour rester dans le vrai parce que je me suis tout bonnement endormi devant l’ordi .Il était une fois un homme et une femme non il était une fois un homme ou une femme qui voulaient vivre heureux mais qui en même temps voulait impressionner leurs pairs ils inventèrent la perfection et je me vois dans l’obligation de vous décrire la perfection pour que vous compreniez mieux ma conclusion.

L’homme parfait est grand 1m80 au moins, il est sportif il a des muscles là où il faut (surtout là où c’est nécessaire)il n’est pas trop cultivé il laisse ce genre de choses aux autres, il a un travail fixe et est en lice pour monter en grade dans la compagnie pour laquelle il travaille(il est parfois propriétaire de sa propre boite) il est arrogant parce que selon les canons sociaux il a bien réussi, il est envié de ses pairs.

La femme parfaite est quant à elle n’est ni trop grande ni trop belle ni trop femme. Elle n’est pas féministe, elle est soumise comme le recommande la bible. Elle est multitâche : elle peut tenir la maison, s’occuper des enfants, satisfaire son mari et au réveil elle a l’air de ces actrices qui se réveillent avec les sourcils bien fait. Elle a fait des études pas de trop grande études parce que ce serait faire ombrage à l’égo de son petit mari.

L’homme parfait et la femme parfaite ne sont pas mariés ensemble oh non ils sont mariés à ces amis qui nous étalent leur « bonheur » en veux-tu en voilà !

Monsieur ou Madame Perfection aurait voulu être marié à cette personne bien comme il faut que sa famille fréquente depuis des générations mais pas de chance, l’amour de sa vie est émancipé et ne veut pas de la perfection. La personne émancipée est peut-être vous ou moi, et la perfection ben bon moi je ne sais pas trop. Morale de l’histoire : LA PERFECTION N’EXISTE PAS en tout cas pas pour moi .Ce texte dit long sur moi ? Oui j’inclus une histoire dans une autre histoire et bam je laisse mes doigts suivre le cours de mes pensées.

1 an et 1 jour, 30 publications plus tard, des dizaines de commentaires, plus d’un millier de lectures nous voici réunis devant nos écrans respectifs pour célébrer le premier anniversaire de votre blog adoré. En 30 publications je me suis mis à nu : nous avons parlé amour, je vous ai cassé les oreilles avec M. Nous avons parlé sexe, nous avons parlé de tout et de rien, je me suis fait de nouvelles connaissances, j’ai rencontré d’autres bloggeurs extraordinaires. En peu de mots ce fut une année extraordinaire que j’ai eu le bonheur de partager avec vous. L’usage veut qu’on prenne une ou des résolutions mais bon mis à part vous promettre que je vais continuer d’aimer la vie et de la croquer à pleine dents je ne sais pas trop quoi faire comme vœu, ce serait un peu aller contre ma spontanéité naturelle. Pendant que j’y pense je vais peut-être revivre le grand frisson amoureux en espérant que ce sera le miracle cette fois-ci, avec moi on ne sait jamais. Merci à vous tous parce que sans vous Mon Grain de Sel serait passé inaperçu. Merci de tout cœur !!!

Gio

Non classé

Quand il s’agit de toi…

C’est l’une des phrases que reprend la chanteuse de mon nouveau tube préféré, une vraie déclaration sulfureuse (le genre que j’ai hâte de pouvoir écrire à quelqu’un) en bonne et due forme. A la dixième écoute j’ai réalisé tout de go que ce qui me faisait flipper dans toute l’histoire c’est que lorsque nous tombons amoureux (se) moi inclus nous oublions à quel point il est important de se choisir soi-même avant de pouvoir s’offrir à l’autre.

Combien de fois je me suis oublié pour mieux aimer l’autre ?1, 10,100 fois au cours desquelles nous avons fait passer notre bonheur après celui de l’autre.

Aujourd’hui c’est le jour où je me choisis moi, je me prends avec toutes mes imperfections que je vais apprendre à aimer, je vais faire de mon mieux pour devenir un meilleur compagnon pour moi-même et pour mon entourage et je me souviendrai que l’erreur est humaine lorsque j’aurai l’impression de vouloir tendre vers la perfection.

Aujourd’hui c’est le jour où tu vas te choisir toi ! Parce que s’aimer est bon pour la santé et qu’il n’y a rien d’égotiste à se choisir avant de choisir les autres. C’est aussi le jour où tu vas te pardonner de t’être mis sur la touche pour plaire à quelqu’un d’autre ou tout simplement être quelqu’un d’autre.

Ce soir je vais me regarder dans le miroir, je vais me sourire et je vais me dire salut à haute voix. Tant pis si on croit que je suis fou, je vais me présenter des excuses, je vais me regarder avec un nouveau regard sans les préjugés de la société. Je vais aussi me dire que je suis beau et que même si la route me parait longue que les efforts ne sont pas vains. Je vais aussi me promettre de relever à chaque fois que je tomberai puisque les chutes font partie du jeu. Ce soir ce sera le début de ma nouvelle ère je n’ai aucune idée de la route que la vie me fera prendre et je me laisse guider comme un aveugle, je rencontrerai peut être le fameux grand amour de ma vie qui sait ? Ou mieux encore j’écrirai le livre qui fera de moi un auteur célèbre. Je ne sais vraiment pas et je ne veux pas savoir non plus, la vie est tellement belle que je vais la vivre intensément et me battre comme un grand pour mener à terme tous mes projets vraiment tous !Et je vais surement justifier le fait de ne pas vouloir d’enfants à l’aube de mes 30ans mais ça ce sera une autre histoire.

L’exercice du jour sera le suivant : prenez une feuille blanche, notez-y vos angoisses, vos peurs, vos échecs. Une fois la liste terminée, déchirez la ce sont des choses qui vous emmerde et c’est aussi la situation dans laquelle vous ne voulez plus vous retrouver. Prenez une seconde feuille notez-y vos rêves les plus fous, des souvenirs qui vous apportent la joie au cœur et affichez la dans une pièce dans laquelle vous vous retrouvez souvent moi par exemple je vais l’accrocher sur mon miroir et chaque matin relisez la pour vous rappeler les raisons pour lesquelles vous vous battez tous les jours. Vous m’en donnerez des nouvelles !

A bientôt

Non classé

La St-Valentin en solo

Voilà que par un malheureux concours de circonstance je me retrouve encore une fois en solo pour la St-Valentin. Cela ne me peine nullement mais bof j’avais envisagé le petit diner en amoureux préparé par Chef Gio( bon ok je ne suis pas encore Chef) et la quantité ridicule de vin qui aurait permis de finir la soirée collé à mon ex. Je parlais à une amie récemment de ses plans pour la St-Valentin et ça m’a interpellé qu’elle ait pensé soit se défouler sur la voiture neuve du père de son enfant ou tout simplement faire livrer une couronne mortuaire à la nouvelle épouse. Je n’ai pas ce genre de rage donc je me suis demandé ce qu’un célibataire comme moi pouvait bien  faire, hormis se saouler et manger du chocolat jusqu’à avoir mal je vous ai donc fait une liste sommaire d’activités envisageables le 14 février.

1-Ignorer la date

Vous pouvez vous dire que c’est une date comme les autres et vaquer à vos activités quotidiennes. Moi personnellement vu que ce sera le mercredi des Cendres en bon petit catho j’irai à la messe et je passerai m’acheter du poisson que je ferai cuire en court bouillon très épicé parce que j’ai déjà la bouteille qui va avec.

2-Cuisiner pour deux (et tout manger soi-même)

Comme mentionné précédemment je vais me préparer un poisson dont je parlerai pendant des jours et tant qu’on y est je peux vous proposer des idées de plats.Si vous savez cuisiner,cet art vous gardera occupé pendant quelques heures

-Lanbi Créole accompagné de bananes pesées et de la salade qui va avec. Je prévois toujours du pain en général une baguette pour le fond de sauce et  croyez-moi ou pas il n’y a rien comme « Pen ak sòs lanbi »

-Des pates parce que si vous n’êtes pas un expert en cuisine les pates sont une solution rapide et facile il y a plein de sauce maison pour les accompagner :crème de poulet, crème d’écrevisses etc. ou une sauce de tomate classique à laquelle vous ajouterez de la viande moulue. Ou bien dans le pire des cas où la cuisine ne serait pas votre dada allez au resto durant la journée avant que ce ne soit envahi par les couples et faites plaisir à votre palais.

3-Eviter les films romantiques

Ce n’est pas une bonne idée, je répète ce n’est pas une bonne idée de regarder des films romantiques seul(e) le jour de la St-Valentin !

4-Planifier une activité avec vos amis célibataires

Celle-là il faudra être prudent ! Choisissez les amis ayant le sens de l’humour et qui voient le verre à moitié plein, les amis  qui disent que tous les hommes sont des idiots et que les femmes sont connes sont à éviter déjà que ces amis-là ne tiennent pas bien l’alcool on ne va pas se compliquer la vie encore plus avec eux.

5-Prenez soin de vous

Si aucune des 4 activités précédentes ne vous intéresse pas vous pouvez prendre soin de vous. Si vous vivez sans enfants vous pouvez vous permettre de faire la grasse matinée et prévoir une manucure en milieu de journée, si comme moi vous aimez les soins de la peau prévoyez un soin du visage intégral ou une nouvelle coupe de cheveux/une nouvelle coiffure. Faites les magasins, changez la déco etc. il y a vraiment plein de petites activités intéressantes à faire en solo.

De vous à moi, parfois être en solo le jour de la St-Valentin est la meilleure chose qui puisse vous arriver.

 

humeur·Non classé

Lettre à l’adolescent que je fus.

FB_IMG_1460784802019

Je te revois assis à la bibliothèque. Tu as l’air en paix, tu as compris assez tôt la magie des mots et tu en as fait tes meilleurs alliés. Personne ne devine derrière ton sourire d’enfant que tu es un grand timide ou que tu connais déjà les douleurs de la vie. Tu sais bien cacher tes chagrins.

J’aurais tant souhaité garder ton innoncence.Ton bonheur fait de de petits riens

Mon garçon, je  dois te dire que la vie ne sera pas toujours aussi simple, le pire et le meilleur sont de bons amis et  joueront à cache-cache avec toi sans te demander ton avis. Les choses et les gens changeront. Certaines personnes qui te sont chers s’en iront pour ne plus revenir, des lieux que tu aimais disparaitront avec eux. Les escapades à la bibliothèque  et ton cahier où tu écris tes humeurs ne suffiront plus et il y aura des jours où tu demanderas comment faire pour avancer.

Mon garçon, je veux aussi te dire que tu es fort, très fort même malgré les petites blagues sur ton poids ou les commentaires désobligeants sur ta voix et tes choix de lecture. Tu es différent et cette différence sera à ton honneur lorsqu’il faudra parler d’une certaine élite.

Tu seras capable de grandes choses et les épreuves dont tu sortiras grandi inspireront d’autres. Tu finiras par comprendre  que tout est possible à celui qui lutte.

Mon garçon n’ait pas peur du monde. Tu y découvriras des montres et  tu seras choqué d’apprendre qu’ils ont longtemps vécu sous ton lit. Mais souviens toi que tu es fort et que tu as des rêves à réaliser. Je te protègerai.

Lorsque tu auras peur ou que tu perdras foi en tout, je prendrai ta main et tout ira bien.

J’admire ta force et ton courage à travers les épreuves de la vie, je sais que tu accompliras des exploits. Je suis fier de tes chutes parce que tu t’es toujours relevé et je suis fier de tes succès futurs parce que tout ce que tu auras gagné tu l’auras mérité par le dur labeur.

Mon garçon je suis fier de toi et je suis heureux d’avoir été ce petit être innocent qui  a cru en la magie de la vie.Je t’aime mon garçon.JE T’AIME GIO !

 

 

Non classé

Trouble in paradise!

📷Google

Depuis quelques jours nous sommes à couteaux tirés,il a bien fallu que nous redescendions du nuage de bonheur pour affronter la dure réalité de la vie à deux:nous sommes deux êtres différents avec nos qualités et nos défauts et avec aussi des petits secrets(une vraie boite de Pandore)qu’il vaut mieux ne pas déballer.Je l’ai appris à mes dépends et vu toutes les années que j’ai passé avec moi-même je me demande entre mon égo et ma raison qui va gagner avant de me rendre compte que ce n’est pas un combat ordinaire mais plutôt un effort de conciliation entre deux individus uniques.

Ecrire ce billet m’a pris un temps fou,entre les remords,la déception et les regrets il me fallait créer du temps d’instrospection et de réappropriation de la personne que j’étais avant,à force de vivre à deux on finit par devenir l’autre et on se perd un peu.Je me suis perdu lorsque mes rêves se sont écroulés comme un chateau de carte et après une bonne dose de Sam Smith et d’Adèle me voici,comme le survivant que j’ai toujours été.

Je suis à cette phase de ma vie où on se demande ce qui cloche chez soi.

Initialement ce post était sensé vous dorlotez avec ma petite séparation mais voilà que par un malheureux concours de circonstance nous avons rompu!Fini le conte de fée,adieu mariage et enfants.Certaines personnes vont bien rire et je ne vais pas leur en vouloir(alors pas trop).Je me demande ce que ma mère aurait pensé de cette énième rupture?A coup sûr elle m’aurait sorti un « Remèt Bondye tout bagay »,le petit Jésus doit avoir marre de mon lago kache avec l’amour mais bon ça c’est une autre histoire.

Pour faire court mais surtout pour renouer avec vous en ce long mois de Janvier,mal parlant comme je suis,je fais mon grand retour dans le monde des célibataires et pour une fois je vais suivre les préceptes de ma religion:jeûne et abstinence le mercredi des Cendres,pas de St Valentin(je peux compter sur mes doigts le nombre de fois que j’ai eu « menaj » de toute façon).

Comme l’a suggéré mon psy je vais prendre du temps pour moi,j’en profiterai pour mener à terme mes projets artistiques et je tenterai d’être un étudiant et un blogger régulier.A bientôt