LA LISTE PRE-IRMA

Irma, plus coriace que son cousin Matthieu, la dame promet d’être endiablée durant son passage. Hier au supermarché j’ai réalisé que certaines personnes avaient pris au mot les nombreux avertissements diffusés en boucle via les réseaux sociaux : plus de pain car denrée non périssable par excellence(mais il devient vert après un temps non beurk).

Je regardais ma liste, une toute petite liste de jeune personne vivant seul dans une grande maison et je me suis mis à rêver de la liste idéale pour quelqu’un de ma tranche d’âge pendant que la ligne longue comme un jour sans pain, littéralement non. Et donc voilà ma liste plus ou moins imaginaire et je vous avertit déjà qu’elle n’engage que l’auteur du post et les gens qui se reconnaitront n’auront qu’à me remercier en privé( j’accepte cash, chèque et les cartes de crédit).

La Liste

1-BAE dans mon cas ce sera Boobie

Oui je place l’être aimé en première position parce que rien ne vaut un manteau humain durant les périodes de grand froid et les catastrophes naturelles, et surtout parce que je voudrais vraiment que M.se décide à venir me rejoindre cet aprèm snif snif je vais avoir froid moi.

2-Des préservatifs

Ben oui parce que personnellement des enfants je n’en veux pas dans l’immédiat et probablement parce que vous serez avec un partenaire pour vous réchauffez et que les enfants et les IST ne sont pas un truc à prendre à la légère

3-De la nourriture non périssable et de l’eau potable

Parce que Food is Bae (allo Stevenson !) et que vous ne voulez pas mourir déshydrater !

4-Du café et du thé

Pour vous réchauffez si vous êtes seul chez vous et surtout parce que ce sont des denrées qui se partagent facilement.

5-Du gaz propane

Pour ceux qui ont un four chez eux et qui savent cuisiner et aussi pour ceux qui peuvent faire bouillir des pâtes et cuire un œuf.

6-Des allumettes,des bougies,des piles électriques,une lampe torche

Le temps est couvert, et par mesure de précaution l’électricité sera coupée (mezanmi se pa komsi nou konn gen kouran pase sa tou) il vous faudra une source de lumière pour vous déplacer dans la maison ou l’espace dans lequel vous serez.

7-De l’alcool !

Et oui  en septième position, sept le chiffre parfait ! Hier j’étais ravi de voir que je n’étais pas le seul à faire le plein d’alcool : dans mon cas du vin (3 bouteilles) et du rhum. Mais ne vous gênez pas ! Approvisionnez-vous en alcool de votre choix je dis toujours qu’on en a jamais assez.

Mais bon trêve de plaisanterie ! Je vous prie de bien vouloir prendre au sérieux tous les avertissements que la presse que votre entourage vous donneront. Irma est un ouragan de catégorie 5 et il est imprudent de sous-estimer les impacts du dit cyclone

De vous à moi « Prekosyon pa kapon » restez au chaud et après le passage d’Irma soyez disposés à venir en aide à ceux qui auront été victimes de ses frasques.

 

PS :Je vous laisse en copie les numéro d’urgence.

Téléphone des Commissariat ou sous Commissariat de Port-au-Prince
Appelez en cas d’urgence.
1-Carrefour Tel: 38161111
2-Martissant Tel: 37177070
3-Port au prince Tel: 39421111
4-Delmas 3 Tel:33309191
5-Delmas 33 Tel: 38241111
6-Delmas 62 Tel: 37040475
7-Pétionville Tel: 37150163
8-Calvaire Tel: 33308737 9-Vivy Michell Tel: 36849123
10-Pernier Tel: 36465656
11-Crois des bouquets Tel: 38261111
12-Cazeau Tel: 22282213/ 37725360
13-Bon repos Tel: 48341964
14-Canaan Tel: 37837765
15-Duvivier Tel: 38470301
16-Morne a Cabrit Tel: 33306860
17-Cro Tel: 38361111/22241111
18-Base DDO Tel: 38201111/38211111
19-Cimo Tel: 38221111
20-UDMO Tel:  33361313

Publicités

Ces amis qu’on devrait avoir sur Facebook.

Quel beau lundi!Grève de transport publique la plupart des institutions du pays ont préféré garder leurs portes fermées et les grands comme les petits paresseux sont heureux de rester au lit!Pour que vous ne vous ennuyez pas avec vos smartphones  je vous fait une petite liste de rien du tout de personnes que vous devriez rencontrer dans la vraie vie ou sur les réseaux sociaux

0-Gio Casimir

Ha ! Ha ! Charité bien ordonnée commence par soi-même. Pourquoi me suivre sur Facebook ?Pour plein de raisons pardi !En dehors de mon travail dans la photographie et les post pour public averti que je fais assez souvent je suis une personne agréable sur les réseaux sociaux, j’irai liker les trucs intéressants que vous postez et vous pourrez même bénéficier de ma largesse question conseils avisés. Je pourrais dire plus mais c’est surtout à propos de mes amis Facebook.

1-LA VRAIE #1

Avez-vous déjà entendu parler de Didi et Momo ? Oui les enfants terribles de cette dame là sur Facebook. Je suis sûr que votre amie du bureau vous a parlé de sa copine dont les enfants sont un anti-stress pour un lectorat fidèle. Bon si vous ne la connaissez pas pour ses enfants vous avez surement lu son blog ?Elle écrit sur presque tout mais il n’y a pas deux comme elle pour parler d’amour, que ce soit dans sa lettre à son fils ou l’une de ces fictions un peu érotique ou encore une publication qui parle d’amour filial. Toujours pas ? Bon voilà je vous suggère de suive Fodlyne André (Lou pour son lectorat) et partez à l’aventure, découvrez et redécouvrez ses deux boules d’énergie à travers ces publications.Elle est aussi l’une des meilleures maquilleuses de sa génération n’hésitez pas à la contacter.

2-LALO

Le nonm Lalo,le type #foodisbae,M.AnbaLavil ce type sur qui je suis tombé récemment virtuellement mais qui est déjà comme un frère. Il parle couramment le sarcasme, le sous-entendu sexuel et la bouffe ces trois valeurs font sa vie LOL mais non en dehors de sa passion pour la bonne bouffe Stevenson-Petit Frère est entrepreneur et agronome de formation .Si vous n’avez pas le sens de l’humour solide prenez le avec des pincettes. Vous risquez de vous offenser pour rien et le type va devoir se confondre en excuses.

3-Nègès

Cette fille formidable m’est littéralement tombée dessus. J’ai suivi avec intérêt son discours lors de sa remise de diplôme et  depuis je suis fasciné par ses publications, son talent pour la photographie mais surtout pour ses lectures qu’elle partage volontiers. Emma il y a tant de choses que je dois encore découvrir de toi, qui se cache derrière ce sourire et tes locs.Emma l’énergie positive, Emma le franc parler !Ewa Emma !

 

4-Le Michel et Sheila

Michel Joseph et Sheila Joseph sont deux journalistes bourrés de potentiel mais ce sont surtout deux belles âmes qui se sont choisies pour mieux partager leur lumière avec les autres. Les reportages de Michel vous garderons près de votre poste du début à la fin, la voix de Sheila quant à elle vous charmera. Michel a récemment remporté deux prix à Abidjan pensez à lui présenter vos félicitations.

5-Spectraordinaire

Vous ne le connaissez pas ? Ce n’est pas grave il n’est jamais trop tard pour commander un nœud papillon, un foulard, un éventail et même un bibi. Sébastien Spectraa se fera un plaisir de vous montrer le catalogue de ses différentes créations. Ses prix sont super abordables et il se fera plaisir de vous aider à choisir l’accessoire qui vous convient

6- FEHEE (Fée)

Fafoe de son Gio,ma boule d’émotions ! Si vous aimez le maquillage Flore est la personne qu’il faut !En dehors de l’orientation qu’elle fait pour les produits que vous souhaitez utiliser, elle fait aussi la démonstration et vous accompagne durant vos premières utilisations. L’entreprenariat est sa vocation même si elle a aussi une belle voix et une belle plume. Je vais croiser les doigts pour qu’elle continue d’utiliser son potentiel au maximum.

Fin de la première partie !Il faut bien que moi aussi je dorme un peu ,n’est-ce pas ?

Je ne suis pas amoureux tout le temps !

 

“J’ai décidé que ma vie était trop simple. Je veux vraiment la compliquer…avec toi.” 6 jours, 7 nuits

 

 

Dimanche! Le fameux jour du repos! Chez moi le dimanche je suis au four (oui je suis un mec qui cuisine bien,je vous convierai à ma table un de ces jours) et au moulin (je mets de l’ordre dans mon foutoir en lisant l’actualité sur Facebook et Instagram en passant de temps en temps à la cuisine pour m’assurer que rien ne brûle) .En général je suis pris les dimanches et si je me sauve pour « bruncher » avec quelqu’un vous saurez que j’ai vraiment des tâches qui m’attendent au retour .                                                                                  Hummm ! Je  soupire de fatigue parce qu’après ce post il me faudra finir le boulot qui s’entasse depuis quelques jours.

J’ai reçu un appel récemment et mon amie qui est très loquace n’a pas manqué de se renseigner sur l’évolution de mon histoire d’amour tout en me disant à quel point l’absence de M. à sa fête l’avait choquée. Nous avons bien ri et avant de raccrocher nous avons eu à peu près  cette conversation

-Je ne suis pas amoureux tout le temps !

-Mais, ça a l’air de coller entre vous ! Vous dormez bien ensemble non ?

-Oui mais nous ne sommes pas enchainés l’un à l’autre.

-Humm, un de ces trucs d’artistes. Bon je te fais la bise mon cœur, on se voit bientôt pour un verre epi pa bliye menen boubout la.

-Je ne manquerai pas !

La phrase que j’avais prononcé me prenait la tête, je n’étais pas amoureux tout le temps mais ça ne voulait pas dire que c’était fini !

Scène 1 :Je suis un professionnel qui fait des études, assez souvent je rentre à la maison lessivé de la journée et de tous les coups de soleil, de toutes les fois où le passager à côté de moi s’est frotté un tantinet trop fort à moi. Je ne suis pas amoureux à ce moment la chose que je veux plus dans l’immédiat c’est prendre une douche parce qu’à priori puer le transport public n’est pas sexy.

Scène 2 : Nous sommes à la maison, moi devant l’ordi concentré sur mes retouches et M. à son cahier de dessin…Si vous avez des amis artistes vous pouvez imaginer la scène. Calme plat, chacun de son coté du lit. Je meurs d’envie de venir l’embrasser mais je comprends que la maintenant dans sa tête le dessin à terminer pour les corrections éventuelles est en priorité (pardonnez-moi ce pieux mensonge parce qu’en temps normal le bloc de papier serait parti balader quelque part pour libérer mon passage).Je sais qu’après nous nous retrouverons pour dessiner autre chose.

Deux cas distincts que mon amie lira en même temps que vous pour arriver à une conclusion être amoureux (amoureuse) ne rime pas avec étouffer ! On peut bien être dans une relation qui marche et se déconnecter de son partenaire  pour continuer sa vie en dehors du couple sans pour autant perdre l’aspect fusionnel de sa relation. On peut aussi faire des activités à deux sans pour autant négliger ses amitiés.

Je ne suis pas amoureux tout le temps tout simplement parce que c’est bon pour ma santé mentale et mon épanouissement personnel (ça vaut pour M aussi) de passer du temps avec moi, à ne penser qu’aux choses que je voudrais accomplir.

Je ne suis pas amoureux tout le temps mais ça ne me fait pas l’aimer moins que je ne l’aime déjà. Comprendre que chacun a une vie en dehors du couple rend nos retrouvailles plus intenses.

De vous à moi, le secret ?Quel secret ?Ah oui, ce secret !Eh bien faites la part des choses !

Gio

P.S: M a promis une nouvelle caricature que je partagerai surement avec vous,celle la date du début de notre relation.

Besame!Besame mucho! Conseils avant de passer au lit .

« J’ai rêvé à toi
Il n’y avait que ta bouche

Assez pour m’étreindre. »

                                                                                                 – Anne Archet-

large

Ben voilà à l’aube de la trentaine on se pose des questions sur la qualité du sexe qu’on a depuis un certain temps et quand on y repense c’est un des sujets de dispute que je m’étais promis de ne pas aborder ici mais bon en état d’urgence il faut bien faire certaines exceptions.

Le sexe puisqu’il faut en parler sans chichi connait son âge d’or en général entre 25 et 30 ans, cette belle période durant laquelle la plupart de vos amis se font passer la corde au cou et que vous vous demandez à quoi votre vie à vous va ressembler lorsque toute la bande sera mariée. Oui pour revenir à notre sujet du jour notre activité sexuelle est à son apogée durant cette période et je me suis dit entre autre conseils pourquoi ne pas vous rappeler les bonnes manières sexuelles

1-Les préliminaires

Commencer par le commencement ? Non je ne connais pas ! Comme à la gym où l’on vous impose l’échauffement pour que vous n’ayez pas d’accidents et que vous n’ayez aucune raison de blâmer le coach il est important de penser aux préliminaires (sauf cas de force majeure où vous sauvez « un koupe ») votre partenaire n’est pas un sextoy ou une poupée gonflable donc  « pa pote boure »,créez l’ambiance :un verre de son vin préféré,un petit massage du cou,les préliminaires sont le moyen  idéal d’apprivoiser son/sa partenaire et d’orienter ses sens vers une suite plus interessante.Soyons reconnaissant pour l’orgasme que nous projetons de recevoir et de donner.

2-Le consentement

Maintenant que vous êtes mis dans l’ambiance parlons de la règle la plus importante est ce que votre partenaire a dit oui ? N’assumons pas que parce que c’est mon partenaire il/elle veut forcément avoir du sexe au même moment que moi. Si votre partenaire n’est pas consentant c’est purement et simplement UN VIOL !

NON VOUS NE POUVEZ PAS CHOISIR A SA PLACE OU PRENDRE SA RETICENCE POUR UN CAPRICE DE DERNIERE MINUTE !

3-Communiquer !

En dehors du consentement de votre partenaire il est nécessaire de communiquer durant l’acte, soyez attentif à ses réactions à vos caresses, insistez en douceur lorsque vous sentez qu’une certaine zone est plus sensible que l’autre. Rappelez- vous que c’est un acte mutuel et alternez les caresses ne soyez pas égoïste en monopolisant votre partenaire. Si vous communiquez vous apprendrez probablement qu’il/elle aurait bien aimé essayer telle ou telle chose.

4-Parler de l’expérience

Je fais un clin d’œil à quelqu’un là ! Oui si l’expérience a été terrible dites-le !Vous vous épargnez des frustrations inutiles et vous sauvez la vie de deux personnes :votre partenaire et la personne qui aura affaire à votre partenaire. Mesdames je m’adresse à vous surtout si monsieur perd son temps arrêtez-le en route et dites le lui au risque que son égo en prenne un sacré coup mais bon mieux vaut un égo blessé qu’un partenaire qui croit être un bon coup. Ce sera votre B.A de l’année.

5- Laissez libre cours à votre imagination question de pimenter votre vie parce nous savons que la routine tue l’amour

6-Apprenez à embrasser

Parce que les dents qui s’entrechoquent ça peut faire sourire mais ce n’est pas du tout sexy. Soyez attentifs aux réactions de votre partenaire.Le baiser est tout un art et comme tout art la pratique apporte l’expertise…à   vos baisers !

7-Prenez-votre temps !

Ya pas le feu, prenez le temps qu’il faut pour éviter les pannes, les « ça fait mal » et autres accident de copulation.

Voilà il n’y a plus à s’en faire ! Vous ne pourrez pas dire que je ne donne pas de bons conseils, vous ne vous plaindrez pas non plus que je sois parti en vacances sans prévenir etc.

Je vous souhaite d’être trop  occupé à mettre mes conseils en pratique la prochaine fois pour remarquer mon silence.De vous à moi ?La bonne préparation fait les bons orgasmes !

PS:Je vous copie un petit lien d’encouragement et puis parce que moi je suis fou de Cesaria Evora

Le suicide, un sujet tabou !

 

teenage_angst__goodbye__pill__by_saccharinesmile

Quelqu’un que je connais a mis fin à ses jours…Ce n’est pas la première fois, ce ne sera pas la dernière. Plusieurs personnes que je fréquente mettront fin à leur vie, pour une raison ou pour une autre mais surtout parce que leur désespoir est resté inaperçu. Ces amis qui malgré tout le stress vous disent que tout va bien méritent un tout petit peu plus d’attention.

Je me souviens de Teddy, février 2007, dimanche gras mon téléphone sonne et mon amie que raconte que le type avec qui nous avions eu une conversation intéressante la veille s’était tiré deux balles à la tête pendant que ses amis l’attendaient au salon. Il aurait eu 18 ans en septembre. C’était la première fois qu’un suicide se passait dans notre entourage.

En 10 années je me suis aguerri et maintenant je fais de mon mieux pour être l’oreille attentive dont un ami a besoin.

Les suicides se font durant des jours ordinaires j’imagine que le suicidé sent venir la fin. Certains se lèvent accomplissent leurs taches habituelles  en sachant que ce sera la dernière fois, nous voyons souvent ce que nous voulons et nous passons à côté de ce qui se passe vraiment. D’autres enfin veulent se faire aider mais n’ont pas le courage de dire directement ce qui se passent. L’an dernier une amie chère à mon cœur a tenté de mettre fin à ses jours à deux reprises mais a eu le courage de me dire au revoir et à force de la distraire j’ai prévenu les personnes concernées à temps.

Je n’écrirai pas de texte long parce qu’on ne trouvera jamais les mots qu’il faut pour parler de suicide mais je vous quitte sur cette question :

Quelle est la dernière fois que vous eu des nouvelles de cet ami (cette amie) qui vous répond toujours que tout va bien ?

Tout ne va pas toujours bien Madame la Marquise !

 

 

26 leçons apprises en 26 ans

C’est Presque mon anniversaire! Mon Dieu ce que le temps passe vite je me souviens comme si c’était hier de la petite fête de l’an dernier(initialement prévue pour une douzaine d’invités j’en ai eu presque 40 et la dite petite fête s’est terminée vers 4h du mat un mardi matin).Cette année je veux m’assagir, en tout cas je vais essayer, et je me suis dit que je devrais partager

1-Avec le temps tout fini par aller mieux

Les chagrins, les peines de cœur, les déceptions de la vie finissent tous par devenir des leçons de vie et nous apprenons qu’aller de l’avant est le meilleur des remèdes. Avec mon thérapeute j’ai  appris à lâcher prise et à laisser du temps au temps. Quel meilleur remède pour panser les blessures que le temps !

2-C’est bien de se faire une gâterie

Cette chemise, la bouteille de vin, la boite de chocolat c’est très bien mais il faut absolument se rappeler qu’une gâterie ça passe une fois mais que deux ou trois ça casse les finances si ça devient un mode de vie.   Faites-vous plaisir modérément parce que l’excès en tout nuit.

3-Avoir un compte en banque

Je déteste les institutions financières à cause de toutes les vacheries qu’elles m’ont faite dans le passé et j’ai un très mauvais rapport avec la banque mais je vous conseille fortement d’avoir un compte en banque que auquel vos ne toucherez qu’en cas de force majeure. Nous faisons peu de cas de nos finances « depi  lajan tonbe boulel boulel » est une très mauvaise philosophie vous ne saurez jamais à l’avance à quel moment un proche ou vous-même serez dans une situation délicate

4-Faire le tri dans sa liste d’amis

A un certain moment je pense qu’il est plus que nécessaire d’épurer sa liste de contacts. Il vous faut absolument questionner vos rapports avec ces gens qui se disent vos amis mais qui ne sont pas présents lorsque vous devez déménager ou qui vous envoie tout bonnement un texto en apprenant que vous avez perdu un proche parent ou encore ces fleurs qui bourgeonnent durant la période estivale parce « gen program,mwen konen ou gen gwo kontak,yon ti roulib pap deranje’w baz »

5-Penser à sa santé

O jeunesse éternelle ! Ce concept n’existe que dans les contes parce qu’une fois passé le cap des 25 ans votre médecin doit devenir votre ami, votre allié même. Laissez de côté la phobie des médecins et   dites-vous que la beauté des 25 prochaines années dépend du mode de vie que vous aurez choisi. Pensez à manger sainement, diminuer votre quantité d’alcool(le vin rouge étant bon pour le cœur n’y allez pas trop fort) et à laisser tomber la cigarette et les autres petites habitudes qui vous pourissent la vie.

6-Il n’est jamais trop tard pour commencer quelque chose de bien.

J’ai repris mes études à 26 ans d’autres à mon âge se marient, font des enfants ou font un master j’ai repris à zéro ce que les circonstances de la vie m’avaient obligé à mettre de côté. Je vous le redis il n’est jamais trop tard pour entreprendre ce qui vous tient à cœur. Foncez !!!

7-Ne pas comparer sa vie à celle des autres.

Vous n’avez pas le monopole des soucis du monde. Nous sommes tous confrontés à un moment de la durée à des situations délicates. Heureux ceux dont les parents sont présents pour les guider et bravos à ceux qui se démerdent comme des grands pour traverser ces épreuves. La vie de personne n’est rose comme on voudrait bien le penser ou comme il ou elle s’évertue à le faire paraitre. A chacun sa croix !

8-Accepter ses imperfections

Je me complais à dire que la perfection humaine serait d’un ennui.Acceptez  et reconnaissez ces petites faiblesses,ce trait de caractère dont les autres se plaignent et tout en  faisant l’effort de devenir meilleur(l’effort fait les forts dit le dicton)dites-vous que ces imperfections font partie de vous et vous rendent unique.

9-Se rapprocher de ses parents/de sa famille

Apprenez à mettre de côté les rancunes passées et pardonnons aux parents  ces erreurs qu’ils ont faites dans le temps. Un jour nous serons parents à notre tour et nous comprendrons qu’un parent veut avant tout le bonheur de sa progéniture (parfois l’amour se manifeste par des « kout baton ») les punitions, toutes les fois où ils ont dit NON, les insultes et autres fruits de leur verger n’auront servis qu’à façonner la personne que nous sommes aujourd’hui. Faites la paix parce qu’après tout la famille est sacrée<3

10-Lire encore et toujours plus.

Ce conseil s’explique tout seul non ?La preuve vous lisez ce blog !

11-Apprendre à dire NON.

Vous n’avez pas à toujours dire OUI par crainte de froisser ou de décevoir quelqu’un.On dit NON tout simplement parce que c’est la réponse adéquate.

12-Socialiser

Laisser votre téléphone ou votre ordi et partez à la rencontres des personnes formidables ou moins formidables aussi de votre entourage,faites don de votre présence aux personnes qui vous sont chères et apprenez à connaitre d’autres personnes extraordinaires.

13-Entretenir ses relations

J’ai mentionné le fait de faire le tri dans ses fréquentations, il est aussi impératifs d’entretenir ses relations. Les relations à sens unique finissent par s’effriter et nous perdons souvent des personnes intéressantes par négligence et parce que nous assumons que les autres feront toujours le premier pas

14-Partir en quête de spiritualité

L’année de mes 25 ans je suis parti en voyage spirituel, j’ai questionné les acquis et le bien fondé des religions traditionnelles et j’ai enrichi mon expérience de vie au contact de personnes formidable à la spiritualité différente de la mienne .Je fréquente toujours la même église plus par habitude qu’autre chose mais je comprends que la compréhension du Sacré dépasse de loin ce qu’on nous a enseigné.

15-Sortir de sa zone de confort

Laissez tout simplement tomber votre routine et partez à l’aventure.

16-Créer du temps pour soi.

Apprenez à apprécier la solitude c’est le moment idéal pour plonger en vous et en revenir grandi. Je parle d’expérience !

17-Dormir assez !

Ouais,il vous faut dormir plus. Laissez tomber les séries de 11h à 3h du mat pour vous réveiller avec des courbatures à 7h et afficher une tête de zombi durant les 8 prochaines heures parce que vous carburez au café pour ne pas tomber sur le clavier.

18-Faire du bénévolat

Pour remercier l’Univers de tous les bienfaits dont vous profitez. Donnez gratuitement votre temps aux moins fortunés, mettez votre talent ou vos ressources à leur disposition.

19-Les gens meurent

Tout dans la vie est un cycle, la naissance nous expose à la mort et tôt ou tard un proche ou une connaissance fera le grand voyage. Il est important de se préparer mentalement et de ne pas laisser partir cette personne sans lui avoir dit qu’elle comptait.

20-Dire je t’aime !

Parce que vous aimez vraiment la personne et que c’est le mot le plus facile pour exprimer cet amour et aussi pour la raison 19.

21-Accepter les années qui passent.

Lorsque je regarde les rides de mon papa je me dis que le temps est bien injuste mais je réalise aussi que l’usure du temps va dans les deux sens et que rien ni personne ne peut freiner la marche du temps.

22-Se déconnecter

Essayez un jour sans smartphone et sans ordi. Partez respirer le grand air !

23-Aller voir un psychologue.

Ça ne fait pas partie de nos habitudes mais il est  bon d’avoir dans son agenda le numéro d’un psychologue n’attendez pas la dépression pour en voir un.

24-Prier

Paske lapriyè se kle !

25-Faire des plans de voyage

Pour découvrir d’autre cultures ou tout simplement pour le plaisir de changer d’air.

26-L’amour existe encore…

Merci à toi M, de m’avoir permis de réaliser que ça valait la peine d’attendre !

Coup de coeur ♡ Jehyna

Jehyna…

Présentation de l’artiste

 Jehyna Sahyeir Célestin a fait des études en langues et interprétariat à l’université Quisqueya. Elle est Comedienne et Chanteuse, Membre de Actelier la troupe de théâtre du centre culturel Pyepoudre. Elle a fait ses premiers pas sur le plancher dans la pièce « Le chevalier de l’eau » presentée au festival des quatre chemins en 2012 sous la direction de Françoise Bourdut . Elle a également joué l’une des héroïnes dans  » L’Eternité de Madame R » lors du Festival Des Quatre Chemins 2014, une mise en scène de Michele LEMOINE, et a eu le rôle principal dans la pièce transdisciplinaire « OMAYRA le Chœur des Abysses » presentée lors de la 13e Édition du festival 4 chemins en 2016, une mise en scène de Daphné Ménard .

 Jehyna a prêté sa voix aux rencontres québécoises en Haiti, Mai 2013 une initiative de la maison d’édition Mémoire d’encrier sous la direction de Danny Laferrière . Elle a effectué une tournée en France en compagnie de sa troupe de théâtre Actelier pour présenter le spectacle « A la croisée des iles » une adaptation du roman SA Majesté des mouches de William Golding, mise en scène par Paula Clermont Péan, à Dieppe, à Rouen et à Neufchâtel ce même spectacle a été repris lors du Festival des Quatre Chemins de 2015.

 En Septembre 2014 Jehyna a participé à la 20e Édition du festival international de la littérature FIL Montréal-Quebec avec »Montrez moi le Monde » un spectacle de chansons traditionnelles Haïtiennes- de chansons canadiennes et de poésie québécoise, mise en scène de Michele Lemoine. En Mai 2015, Elle a prêté sa voix à la chanteuse Canadienne Chloé Sainte-Marie lors des nuits amérindiennes en Haiti. En Octobre 2015 bénéficiaire d’une bourse du Pantheatre ACTS elle s’envole pour Paris où elle passera  deux mois en stage sur la Performance vocale et le théâtre Chorégraphique sous le regard de formateurs influents tels Linda WISE et Enrique PARDO. 

Jehyna est la chanteuse du collectif Feu Vers le premier collectif de SLAM en Haïti, avec lequel elle se retrouve souvent sur la scène nationale que ce soit lors des festivals ou dans des spectacles/concert du dit collectif « SlamaSutra » « Lettres à Mi-Nuit », « Chœur de Griots » pour ne citer que ceux là . Sa voix a laissé son empreinte sur « Debout dans la vie » un single avec Beo Monteau, et « Souffle à souffle » du Collectif feu vers feat Alexandre Moho Bambé (Slameur/écrivain Camerounais).

 Jehyna a fièrement participé à la semaine de l’Europe en mai 2016, partageant la scène avec une des plus belles voix de la musique haïtienne James Germain ainsi que Stevy Mahy l’étoile de la Guadeloupe, avec Vwalye et aux côtés de son partenaire de scène le slameur Beo Monteau. Elle a effectué un Stage au Festival des francophonies en Limousin où elle a partagé la scène avec l’excellent chanteur guitariste haïtien Wooly Saint Louis Jean . 

Le travail de Jehyna ne s’arrête pas qu’à la scène elle s’engage aussi dans le social et anime en collaboration avec le Centre Culturel Pyepoudre des ateliers sur la performance et techniques vocales, Le dépassement de soi par la voix et le corps. Ces séances d’atelier les aide à ravoir confiance en eux, à repousser leurs limites. Jehyna continue quotidiennement d’explorer sa voix ,de produire des textes qui charrient le questionnement et de briller .

Le mot du blog:

J’ai découvert Jehyna en 2016 durant un concert à l’IFH dans le cadre de la Semaine de l’Europe.Le comble de l’émerveillement fut sans aucun doute la puissance de cette voix dans une toute petite personne(bon ok ses dreadlocks m’ont aussi séduit).En dehors de la richesse de sa prestation je redécouvre le slam puisque Béo est aussi sur scène.

 La prestation de la chanteuse à la mode Rutshelle Guillaume passe inaperçue,puisque l’aimant Jehyna est là et s’impose avec un naturel déconcertant.Elle partagera le soir suivant la scène avec les artistes James Germain et Stevy Mahy.

Vivre la présence de Jehyna sur scène,au théatre ou pour un tour de chant, c’est accepter que sa voix vous ensorcèle et vous  fasse l’amour.

Sa présence scénique et la passion dans ses moindres gestes sont contagieuses et on ne saurait sortir d’une prestation de Jehyna sans avoir la tête pleine d’elle.

J’ai vu Jehyna à l’oeuvre dans des situations et des scènes différentes et depuis je suis accro,on a tous un truc la voix de Jehyna en chanson est son grain de sel.

De vous à moi,écoutez Jehyna c’est l’adopter dans sa playlist.

Amoureux…

  

 

 

J’ai toujours su qu’un jour tout aurait un sens : les mésaventures amoureuses, les gros coups sur la gueule et la vie qui est une chienne à ses heures. Cette vie qui nous impose au gré de ses humeurs épreuves, moment de joie abondant parfois dans un sens plus que dans l’autre.

Je suis à cette phase de ma vie où j’apprends à m’aimer et je compte joyeusement les mois et les résultats et je me dis que tout cet argent investi en thérapie était tout compte fait une bonne chose.

Il y a quelque mois que M. est dans ma vie, comme follower au début puis comme une connaissance dont les conversations sont devenues plus intéressantes de jour en jour au point où je me suis retrouvé à attendre nos rendez-vous en ligne avec l’impatience d’un enfant la veille de Noel.J’étais en plein chaos sentimental, la présence de M. était un prétexte d’évasion dans un univers où mon ex ne me pourrissait pas la vie.

J’avais donc volontairement mis de la distance entre M. et moi parce que dans ma grosse tête je me pensais à l’abri de tout, de l’amour par exemple, omettant volontairement les bons conseils du thérapeute. L’année n’avait pas été particulièrement fructueuse question amour et je vous épargnerai les détails de mes deux dernières tentatives. La distance ne me réussissait pas et je me suis donc laissé aller :je lui envoyais des messages pour parler de tout et de rien, je likais absolument tout(oui j’ai un amour obsessionnel quand je veux et oui vous êtes averti).Je mettais fin aussi à ma carrière de grand con parce que voilà mon cœur appartenait déjà à M. même si je ne le lui avais pas encore dit.

Les premiers appels sont venus assez vite et bonjour le flirt, je ne me gênais pas pour lui conter fleurette et marquer des points. Je ne voulais pas perdre, en tout cas pas à ce jeu. On se dit que les drames ça vous changent, personnellement je n’étais pas préparé à tout ça :M. m’aimait aussi et jouait au même jeu que moi.

J’étais ravi parce que pour moi trouver la bonne relation était une question de timing et de personne. Et moi j’avais la bonne personne au bon moment. Je suis finalement récompensé pour toutes les expériences ratées, les cœurs brisés, les  déceptions aussi hein !

J’avais passé ma vie à clamer haut et fort mon célibat et mes déceptions, il faut aussi que je puisse hurler au monde que maintenant tout va bien et que je n’ai pas peur de demain ou du jour d’après.

Je suis enfin cette personne authentique qui ne se laisse pas faire par les dictats de la société et qui ne laisse pas ses peurs le mettre K.O,je réalise pour mon bonheur que je suis seul capitaine de mon bateau « Chè mèt,chè mètrès ».J’aime et je suis aimé comme je suis (oui avec les bourrelets qui tardent à fondre et dire que c’est déjà le milieu de l’été mais bon ça c’est une autre histoire).

En devenant MOI, je me trouvais face à TOI qui rêvais d’amour, TOI qui voulait qu’on t’accepte. Tu as accepté de vivre avec mon impatience, mon côté trop altruiste parfois, autoritaire comme un chef de bataillon. Tu es si calme et je me demande comment tu fais pour gérer toute cette exhubérence.Tu me dis que je suis l’homme idéal (si seulement tu savais l’étendue des imperfections).

On se donne des nouvelles tous les jours, tout le temps. On traverse les embouteillages légendaires  pour se rejoindre pour une heure, on a même bravé la pluie ensemble. Appelle moi pot de colle si tu veux mais tu me manques tout le temps, je peux te parler de mes attentes et écouter tes inquiétudes. Depuis TOI je vais moins mon âge, mes cheveux sont même coiffés (non faut pas me croire là je vous fais tous marcher !).

Nous nous sommes séduits et nous avons décidé d’être bien à deux.

J’aurais pu ne pas mentionner tout le bordel que j’ai vécu avant ce bonheur immense, mais ces épreuves vous façonnent. Cet amour-là je l’avais en moi depuis toujours il fallait juste que  je prenne mon mal en patience et que je tombe sur toi.

Mèsi lavi !

Sans rancœur…
J’écoute ces tubes en boucle

E.préfère ces deux tubes

​Coup de foudre et autres douleurs…

Ah, l’amour! Quand il nous tient, adieu prudence, adieu bon sens!
Je me suis souvent répété qu’un jour toutes les conneries cumulées de mes 15 ans (mon premier coup de foudre) à aujourd’hui j’aurais probablement retenu la leçon, j’ai même repris un exercice 3 fois juste pour être sur d’être sur la bonne voie. Il faut croire que tous ces messages que je ne vous ai pas transféré ont probablement eu raison de moi.

La vie d’adulte nous met face à des situations les unes les plus loufoques que les autres et me dit parfois qu’une évaluation psychiatrique ne serait pas superflue vue toutes les personnes dangereuses auxquelles nous avons été exposé.

Il y a quelques mois j’ai repris ma mouvance #selflove embrassant non seulement l’artiste que je suis à la recherche de sa vérité et surtout pour ne pas trop remarquer les kilos revenus rapidement depuis la dernière séance de sport. Je me suis même offert des habits neufs pour célébrer la beauté de l’absurde. Mais tout ça c’était sans compter les imprévus de cette flute de vie.

J’ai récemment commis l’erreur de tomber en amour, bon d’accord j’ai eu le coup de foudre pour quelqu’un que je fréquente depuis un certain temps. De virtuelle la relation entre nous est devenue une relation assez fusionnelle vu que nous partagions certaines valeurs et que nos gouts musicaux étaient pratiquement similaires. Assez de différences et de similitudes pour que nous nous puissions cohabiter sans trop de tracas.

Je suis du genre assez direct et parfois trop pressé question sentiment et je lui ai dit sans trop savoir pourquoi que sa présence faisait ressortir mon bon côté ainsi que tout le bla-bla habituel jusqu’à ce que je me dise que je l’avais assez baratiné pour que les mots fassent l’effet escompté.

Je voulais être MOI et je savais que j’étais face à l’autre moi et que bon ouais tôt ou tard j’aurais eu la réponse tant espérée.

Etant au beau milieu d’évaluations de fin de session j’avais accepté mon impatience à recevoir une réponse en me jetant corps et âme dans la rédaction minutieuse de devoirs les uns les plus lourds que les autres et en animant du mieux que je pouvais des groupes de travail.

« -Hey comment vas-tu ? »

Un texto assez banal que je m’efforçai de répondre même si au fond je voulais surtout lui demander si la réponse à mon texto s’était perdue en cours de route, mais bof je suis un ami adorable.

« Tu sais j’aime bien ta compagnie, tu me donnes des choses que je ne pensais pas recevoir d’un ami et ça pour rien au monde je ne suis disposée à le perdre. Et en plus je ne voudrais pas blesser X, et gâcher votre amitié. Je sais que tu es un type bien et que l’amour t’attend au carrefour de ta vie… »

 Je n’avais même pas lu l’intégralité du message, j’étais purement et simplement relégué dans la « friendzone » et je devais faire avec, mais je découvrais le bien fondé de toutes ces questions sur X, nous avions fréquenté la même école pendant un certain temps puis comme dans toutes les histoires nous nous étions perdus de vue. Flûte de vie hein !

Je dois avouer que je voulais débuter le texte par « si j’avais su » et que je vous aurais  raconté à quel point je suis dévasté et en rage. Mais toutes ces émotions négatives je me suis promis il y a  longtemps de les laisser dans le passé et au risque de vous étonner je fréquente X et mon coup de foudre sans regret ou rancœur. Avec eux j’avais découvert que mon cœur fonctionnait encore et que je finirais par tomber amoureux encore une fois (avec toute la folie que cela incluait).

Positivons les amis, et oui ça marche !
PS:La photo d’illustration c’est pour la frime 😀 

​Feminis!Poukisa?

Feminis! Poukisa?

Feminis :Yon filozofi, yon atitidid politik ak sosyal ki baze sou egalite fanm ak gason. Feminis la defann enterè fanm nan sosyete a, amelyorasyon ak ekstansyon dwa yo.   Feminis lan tou ap travay pou opresyon ak diskriminason sou fanm fini ak  pou emansipasyon yo.
« Ki radòt feminis wap vin pale moun la? » Si yon jou nan lavi’w ou te deside milite pou egalite dwa fanm ak gason mwen sispèk fraz sa pafè’w sezi. Yo di’w li sou plizyè fòm e m konen moun nan zanmitay mwen ke repons la fè kriye paske yo pat janm panse ostilite a tap soti nan sen yo, gen lòt tou koze a leve plim sou do yo epi yo mete moun lan nan plas li.

Nou nan lane 2017 e mo feminis la jiska prezan gen yon move repitasyon ki fè anpil moun pa gen bon konpreyansyon fenomèn lan e ki sa yon moun ki di li feminis ap defann vre.

Bò isit,lè’w di ou feminis se rèl !Si ou se yon fanm, yo di’w ke se foli mal gason ou genyen e lè’w son gason menm yo prefere di’w gen ti tandans masisi ou wap jere tan pou yo konprann. Nan je anpil moun nan sosyete a yon fanm kap milite pou dwa fanm pa vle wè gason donk yo konkli li madivin.

Gen gason ki vin feminis poutèt respè yo gen pou manman yo,sè yo ak lòt fanm ki gen nan fanmi yo respè ak konpreyansyon yo depase kad fanmi a li rive pou lòt fanm yo rankontre nan kad sosyalizasyon yo,menm jan gen lòt tou ki feminis paske yo estime ke fanm lan se yon moun frajil ki bezwen dwa ak devwa sa se kategori « folifeminis » mwen rele yo paske se pou fè wè.

Mwen se yon gason e m chwazi revandike tèt mwen kòm feminis ak sipòte mouvman fanm nan peyi Dayiti kou lòt bò dlo.Feminis !Poukisa ? Premyeman, paske mwen pa kwè ke privilèj ta dwe yon zafè de sèks, mwen derefize tout privilèj ke yo ta vle banm paske mwen se gason,paske gason se « ti kòk ». Mwen ensiste sou merit mwen kòm endividi. Mwen leve e grandi nan yon anbyans manman ak matant kap leve timoun san mari. Tout sa m te konn wè gason an antouraj mwen ap fè manman’m ak matant mwen te konn fè l tou (leve bagay lou, sèvi ak mato,leve kapo machin pou verifye tout bagay anfòm elatriye). Travay mwen pèmèt mwen rankontre yon kalite fanm ki chwazi rantre nan filyè pwofesyonèl ki te rezève pou gason pandan lontan tankou karelaj, plonbri, mekanik ak klimatizasyon. Travay medam yo pa gen anyen enferyè a pa mesye yo.

Mwen feminis tou paske mwen kwè nan egalite chans pou tout kategori moun, tout koulè po ak tout orijin sosyal,chwa militans mwen an se yon rapèl de vale ki enpòtan nan lavimyo e se yon omaj tou a kout kalite fi ak fanm ke mwen rankontre pou yon rezon ou pou yon lòt kit rankont lan vini yon zanmitay oswa yon relasyon pwofesyonèl.

Yo mande m sa anpil fwa èske se pa etimoloji mo a ak mòd fonksyonman mouvman feminis yo ki fè gen yon kategori moun ki santi yon fòm eksklizyon ? Li lè li tan pou enkli gason nan konba pou egalite dwa fanm ak gason.

Nou nan lane 2017 li lè li tan pou noufèyonsèl,konba a pa yon kestyon fanm oswa yon kesyon gason,sak pare ann ale.Youn kore lòt.Viktwa youn se Viktwa lòt la !

Mwen feminis wi e ou ?